Les murs bleus

Auteur : Cathy Ytak

Editeur : Syros

Résumé : Février 1969. Dans Paris Antoine marche serrant la main d’un petit garçon ; il débarque du Brésil où il s’était réfugié 7 ans plus tôt après avoir déserté en pleine guerre d’Algérie. Il revient à Paris pour divorcer et tenter d’affronter ce passé qui le hante, et pour accompagner Loirinho le petit Brésilien qui doit subir une opération pour recouvrer la vue. Antoine ne trouve pas sa place dans ce pays sensé être le sien, renié par sa femme, son père qui n’ont pas accepté sa désertion. Il étouffe de ne pouvoir expliquer que s’il est passé de l’autre côté en 1961, c’est pour ne plus être témoin de viols collectifs, pour ne pas tuer…
Mais tout comme Loirinho qui retrouve la vue, Antoine va voir clair en lui et choisir son pays.

Commentaire : Dans ce beau roman, l’histoire collective est revue avec pudeur et efficacité a travers une histoire individuelle. Ce témoignage sur le mal-être des soldats de la guerre d’Algérie (ils pourraient être du Vietnam , d’Irak ou d’ailleurs) ne laisse pas indifférent.

Ce contenu a été publié dans Fiche de lecture, Tatou Blanc. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.