Message d’Alain Serres

Nous avons reçu ce message d’Alain Serres, directeur des Éditions Rue du Monde, à l’occasion de la remise du prix 2018. Nous tenons à le publier sur notre site, car il correspond parfaitement à l’état d’esprit de Tatoulu.

Chers amis,

Je ne peux malheureusement pas être parmi vous, pas plus que les auteurs, et nous vous prions de nous en excuser. Mais je veux vous dire notre fierté de recevoir ce prix. Sincèrement.

Vous avez lu, aimé et choisi un livre difficile, qui soulève des problèmes complexes. Comment participer aux choix du pays ? Faut-il voter ou rester à la maison ? Faut-il suivre ceux qui hurlent le plus fort et qui ont vite fait de désigner des boucs émissaires, des coupables par avance de tous ce qui ne va pas dans le monde? Qui croire ? Comment forger librement son jugement ?

En 1937, le parti nazi d’Adolphe Hitler, animé par la haine raciste, antisémite et anti-démocratique, est arrivé au pouvoir en Allemagne, par les élections. Cela a entraîné, dans toute l’Europe, la mort de 15 à 20 millions de personnes.

Nos amis Didier Daeninckx, romancier de renom et Pef, le célèbre illustrateur, ont signé-là un très bel album, un livre fort, qui ne fait pas de discours, mais qui nous émeut et nous éveille à la fois.

Merci de le mettre en lumière aujourd’hui.

Continuez ! Apprenez ! Discutez, amusez-vous aussi ! Mais ne perdez jamais de vue les livres, sur le chemin de vos vies.

Alain Serres

Ce contenu a été publié dans message. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.